Les Commissions Administratives Paritaires Nationales
----------
 


A quoi servent les CAP Nationales ?

 

Extrait du courrier publié dans la " Vie Syndicale " n° 300 - Novembre 2007

 

Cher-e-s collègues

Le 4 décembre 2007, vous êtes appelés à voter pour élire vos représentants en commissions administratives paritaires (CAP) nationales et locales. Ces élections permettront également de déterminer la représentation syndicale au sein des différents comités paritaires (CTP). Les élections professionnelles ont toujours constitué un moment important de la vie de la DGI comme en témoignent les taux importants de participation lors des scrutins antérieurs.

Moment démocratique important pour les relations sociales la DGI, mais aussi moment important pour chacun d'entre vous. Par ce vote vous désignerez des représentants qui auront à défendre votre situation individuelle comme la notation, la mutation, l'avancement, la promotion et interviendront sur les questions collectives telles que les missions, les conditions de travail, les moyens de fonctionnement, l'organisation des services, tout ce qui fait votre vie au travail.

Les élu-e-s du SNADGI-CGT, présents dans toutes les CAP nationales et dans la quasi totalité des CAP locales, ont pu prouver lors des mandats précédents leur combativité et leur efficacité malgré un contexte difficile fait d'empilement de réformes et de continuelles remises en cause des règles de gestion. Les candidat-e-s que présentent aujourd'hui le SNADGI-CGT ont toutes et tous coeur de continuer en ce sens. .......

......Les précédentes élections de 2004 ont fait de la Fédération des Finances CGT la première organisation syndicale du Ministère, chacun de ses syndicats dans les différentes administrations qui le composent ayant alors connu une progression.

En cette période de grands bouleversements décidés par le ministre, notamment sa volonté de fusionner la DGI et la DGCP, les élections du 4 décembre revêtiront une importance plus grande encore que par le passé. Tout montre que dans les années à venir il y aura besoin d'un syndicalisme fort, déterminé, ouvert, capable de proposer, de rassembler, de lutter, de négocier. C'est ce syndicalisme que veut incarner le SNADGI-CGT. C'est pour le faire vivre que s'engagent des centaines de candidat-e-s du SNADGI-CGT aux CAP locales et nationales.

Le 4 décembre, je vous invite donner à de la force à vos revendications en votant pour eux !

Jean-Robert SZKLARZ

Secrétaire général du SNADGI-CGT